Concours d'essais littéraires du sénateur Jean-Robert Gauthier
 

Aimeriez-vous contribuer au Fonds JRG?

Lauréats 2013-2014

« Les services en français dans un contexte économique difficile: un droit ou un privilège? »

Né à Gatineau en 1994, c’est aussi dans cette ville que Vincent complétai ses études secondaires au collège Saint-Alexandre de la Gatineau et débutai son cheminement post-secondaire, en Sciences humaines au Cégep de l’Outaouais. Vincent prévoit entrer à l’automne à l’Université du Québec à Montréal en science politique.

Sa passion pour la politique origine de Sa période secondaire où des professeurs inspirants lui ont insufflé leur amour des sciences sociales. Ils l'ont aussi poussé à poursuivre son instruction par moi-même, ce qu'il a entreprit notamment en lisant des articles d’analyse et des essais.

En mars 2014, Vincent a prit part au Stage d'intégration des acquis à l'international en Belgique du Cégep de l’Outaouais. Cela lui a permit d’observer une réalité bilingue différente du Canada ainsi qu’un système politique fédéral très intéressant.

Vincent croit que la lutte pour la reconnaissance du droit des minorités est primordiale et celle des francophones au Canada visant le maintien des services en français fait partie de cet ensemble de revendications à appuyer.

Originaire du Québec, Shawn Gambino étudie présentement au cégep Gérald-Godin situé sur l’Île de Montréal. Il termine présentement sa formation en sciences humaines et prévoit poursuivre ses études à l’Université de Montréal en droit. Shawn est un mordu de politique canadienne et québécoise; il a notamment milité dans deux formations politiques provinciales et est activement impliqué au sein de nombreux comités de son cégep.

La question de la francophonie canadienne est un sujet qui le passionne depuis plusieurs années. Il considère cet enjeu comme l’un des plus importants au sein de la fédération et croit qu’il devrait occuper plus de place sur la scène médiatique.

Shawn est présentement co-rédacteur du Noir sur Blanc, le journal étudiant de son cégep, et consacre à ce dernier beaucoup de temps à l’écriture d’articles et à la mise en page. Une fois ses études terminées, il souhaite promouvoir la justice sociale et défendre les droits des communautés en situation minoritaire. 

Originaire d’Ottawa, Marie-Eve Martel est étudiante à la maîtrise en counselling à l’Université d’Ottawa et titulaire d’un baccalauréat spécialisé approfondi en psychologie, magna cum laude, de l'Université d'Ottawa. Elle rédige présentement une thèse de maîtrise qui porte sur la douleur chronique et les relations de couple. Depuis mai 2013, Marie-Eve est stagiaire en santé mentale à l’Hôpital Montfort. Elle est fière d’acquérir de l’expérience de travail dans cet hôpital francophone qui s’est battu pour continuer à offrir des services et soins de santé en français. Elle envisage poursuivre ses études au doctorat en psychologie l’an prochain et souhaite travailler en tant que psychologue en milieu hospitalier.

Marie-Eve se considère choyée d’avoir fait ses études postsecondaires dans une université bilingue où les deux langues officielles du Canada peuvent être parlées, écrites et écoutées équitablement. Lauréate de l’édition 2012-2013 du Concours d’essais Jean-Robert Gauthier et fière franco-ontarienne, elle apprécie avoir eu l’occasion à nouveau de lire et réfléchir sur un thème lié à la francophonie.